06 janvier 2010

Je fantasme sur n'importe quoi

J'ai somnolé dans les étroits plis de mes draps. J'y est vu une mer, toute de neige vêtue. (Et puis) je marchais seule dans la ville aux pastels délavés. (Je) regardais les grains de sables perdus sur ces grandes allées aux devantures fantômes. (Je) m'allongeais de tout mon encombrant long dans le creux des dunes.(Et dans mes oreilles, un son. Le bruit des vagues se fait happer par le silence de ces monts ensablés qui me cache de  la vue des vacanciers invisibles -Qui penserait aller à la mer à cette saison?). (Je) regardais l'écume froide s'accumuler sur la plage, un bol de soupe chinoise sur mes genoux.EXTASE

1431735891_small_1

JyF6rJX7inym59x0mDsbmUWMo1_400

Posté par satan is kind à 19:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Je fantasme sur n'importe quoi

    Je me demande quelles sont tes photos, si elles sont toutes de toi, ou non. & puis pardon pour ma trivialité, mais j'aime tes titres, j'aime tout de tes titres, la superposition des mots et leur sens.

    Posté par Sober-jimmy, 23 mai 2010 à 18:03 | | Répondre
Nouveau commentaire